Interrégions : de l’or, du bronze, et 3 qualifications aux championnats de France !

Samedi 11 et dimanche 12 novembre 2017 se tenaient, au centre sportif Olympe de Gouges à Orléans-La-Source, les interrégions Centre-Val-de-Loire-Bourgogne.

Cette compétition annuelle réunissait l’ensemble des dojos de kendo des deux régions concernées, qui s’y disputaient l’accès aux Championnats de France. Douze tourangeaux avaient fait le déplacement, parmi lesquels dix valeureux combattants.

Et les résultats de cette année sont remarquables pour l’Espoir sportif du Beffroi qui se taille la part du lion, en ne remportant pas moins de deux médailles d’or en individuel et une médaille de bronze par équipe.

Individuel, catégorie honneur (1er-2e dan) : Maxime Ferrandoux médaillé d’or

A l’issue d’un parcours sans faute, au cours duquel il a surpris ses adversaires par son excellent travail de jodan (garde haute), Maxime a remporté une finale disputée contre Patrice Péries (Blois Kendo). Les deux kenshi se connaissaient bien, le Blésois s’entraînant régulièrement à Tours. Dans ce combat âpre entre deux combattants dynamiques et  d’excellent niveau, Maxime a su imposer son rythme pour finalement emporter la victoire par un point sur Men. Il est à ce titre qualifié pour les Championnats de France honneur, qui se tiendront à Paris en mai 2018.

Individuel, catégorie excellence (3e dan et +) : Rémi Jimenes médaillé d’or

Sorti second de sa poule après des combats disputés, Rémi a finalement franchi toutes les étapes en tableau, défaisant un Castelroussin combatif en demi-finale, avant de rencontrer Yoann Marre (Blois kendo) pour son dernier combat. Face à la souplesse et à la vivacité du Blésois, Rémi n’a pas faibli, parvenant à prendre de vitesse son adversaire pour gagner par un point sur Koté. Il remporte la médaille d’or et est à ce titre qualifié pour les Championnats de France excellence, qui se tiendront à Chambéry en mars.

Maxime FerrandoMaxime Ferrandoux et Rémi Jimenes, médaillés d'orux et Rémi Jimenes, médaillés d'orMaxime Ferrandoux et Rémi Jimenes, médaillés d'or
Maxime Ferrandoux et Rémi Jimenes, médaillés d’or (et heureux)

Compétition par équipe : médaille de bronze et qualification

L’ESB présentait cette année deux équipes à la compétition. Si la seconde équipe n’est pas parvenue à passer le cap des sélections en poule, malgré des combats bien menés, l’équipe 1 a su franchir toutes les étapes jusqu’au podium.
Parvenue à sortir première de sa poule, après avoir défait tour à tour Le Poinçonnet 2 et Blois 1 (qui termineront néanmoins second de la compétition !), l’équipe a remporté un quart de final contre de très méritants orléanais, avant de s’incliner en demi-finale face aux vainqueurs de la compétition, l’USP Le Poinçonnet.

Restait à départager les deux demi-finalistes pour la qualification aux Championnats de France : à l’issue d’une nouvelle série de combats, Tours l’a finalement emporté face à Dijon par 3 victoires à 0, décrochant ainsi, avec la médaille de bronze, le précieux sésame pour le championnat national en mai prochain.

Massayoshi Ito, Samuel Bordeaux, Rémi Jimenes, Maxime Ferrandoux et Eric Vales
Au premier rang, l’équipe 1 : Massayoshi Ito, Samuel Bordeaux, Rémi Jimenes, Maxime Ferrandoux et Eric Vales ; derrière eux, l’équipe 2 : Cédric Villiers, Jacques Poineau, Loic Vivier, Julien Andrieux et Julien Bordessoul

 

Les autres combattants tourangeaux en lice ce week-end n’ont pas démérité. Si leur relatif manque d’expérience n’a pas permis aux kenshis de l’équipe 2 (dont certains affrontaient leur première compétition !) de s’imposer face à des adversaires plus aguerris, ils sont parvenu à s’exprimer dans leurs combats et ont fait montre de leur excellente technique et d’une belle énergie. En individuel, saluons la prestation de Samuel Bordeaux qui ne s’est incliné que face à de redoutables combattants dans la catégorie Excellence. Saluons également la prestation de Jacques Poineau en honneur, qui a su montrer son excellent sens du rythme et sa grande rapidité de déplacement. Saluons enfin l’engagement d’Yves Aubriot et de Maximin Dubreil, recrutés comme commissaires sportifs, qui ont accompagné et soutenu le groupe tout au long de ce beau week-end.

L’ambiance de cette compétition était excellente et très amicale malgré les grands enjeux sportifs. Le fair-play et la bonne humeur ont été les maîtres mots. Il faut saluer les magnifiques prestations des kenshis engagés : le club de Blois confirme son dynamisme et son excellent niveau en ne remportant pas moins de quatre médailles d’argent (en individuelles excellence, honneur et jeune, ainsi que par équipe) ; Le Poinçonnet a brillé en remportant, à l’issue de combats remarquablement menés, la compétition par équipe. Anais Saligny (Le Poinçonnet) l’emporte en individuelle féminine, face à sa camarade de club Marie Reviron, ancienne membre de l’équipe de France.

Ce championnat fut aussi l’occasion de récompenser Alain Pilfer sensei (6e dan), figure bien connue du kendo en région Centre Val de Loire qui a reçu la médaille d’Or de la fédération en récompense travail accompli pendant toute sa carrière au service de la promotion du kendo et du iaido à Orléans.

groupe_complet
Le groupe presque au complet, avec Maximin, notre commissaire sportif !

 

Ces résultats heureux pour l’ESB viennent récompenser des mois de travail et d’engagement pour nos kenshis, qui ont su créer une remarquable dynamique de groupe ! Un championnat qui restera dans les annales du club !

Trophee
Et tout ça dans la bonne humeur

 

 

 

 

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu